X
JPO - 24/06
PPA Business School vous invite à sa journée portes ouvertes !
je m'inscris
Restons en contact
PPA Business School répond à toutes vos questions
Être recontacté
Brochure PPA
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge

Manager une équipe : 6 conseils essentiels

Actualité publiée le 28 March 2023

Manager une équipe, c’est un processus complexe qui requiert de faire appel à des connaissances pluridisciplinaires et à des techniques très variées. Adaptabilité à la situation, maîtrise de soi, encadrement des autres et flexibilité : zoom sur 6 conseils de pro pour bien manager une équipe. 

 

 

Manager son équipe, c’est en faire partie 

 

Le manager n’est pas un chef d’équipe externe à son groupe. Pour bien manager ses collaborateurs, il doit en faire pleinement partie (sans nier sa position d’encadrant). Pour y parvenir, le manager montre l’exemple à ses collègues : ponctualité, soin de son travail ou même tenue vestimentaire. Son affabilité sera suivie par ses équipes, s’il adopte un savoir-être agréable et professionnel, il obtiendra le même comportement en retour. 

Son implication se ressentira également dans son intérêt sincère dans les projets qu’il mène. Le bon manager comprend ses objectifs professionnels et sait le transmettre à ses équipes. Il assure donc des briefs clairs et motivants et prend part lui-même à certaines missions sur le terrain. Dans sa répartition des tâches, d’ailleurs, il est objectif et égalitaire et propose des fonctions véritablement adaptées à chacun. 

Faire partie de son équipe pour bien la manager, c’est également savoir privilégier des méthodes collaboratives et ne pas craindre de déléguer. 

 

Trouver sa place de manager au sein de son équipe 

 

Participer au travail de ses équipes, cela signifie aussi trouver sa juste place de manager. Il s’agit d’une position d’encadrant qui ne cherche pas à tout contrôler, délègue mais reste au contrôle des processus de gestion de projet. Certes, le manager a un œil sur le travail de ses équipes, mais il devra exercer cette prérogative en restant attentif à ne pas envahir l’espace de liberté de ses collaborateurs. Ainsi, bien manager une équipe, c’est être l’arbitre entre les membres du groupe, l’organisateur des tâches et le vérificateur des points lorsque cela s’avère nécessaire. 

Il faut donc savoir laisser sa liberté à chacun tout en l’encadrant par un cadre régularisé clair et précis. Les membres d’une entreprise travaillent mieux en connaissant les règles qui sont posées explicitement. 

 

Développer une vision globale du management 

 

Le management, c’est une filière très vaste et riche qui comprend une multitude de méthodes diversifiées : management interculturel, management directif, management persuasif, management délégatif, etc. Chaque technique et chaque manière d’aborder la gestion des équipes sont propres à un responsable et doivent répondre à un besoin spécifique. 

Il est important de cultiver la transparence, tant dans les règles de travail à suivre que dans les retours qui sont faits aux membres des équipes. La critique que fait un bon manager doit être constructive, mener à des améliorations et en aucun cas être personnelle et floue. À l’inverse, bien manager son équipe c’est aussi savoir « se mettre en danger » et accepter soi-même les feedbacks négatifs (comme positifs). 

Attention, bien manager une équipe, c’est savoir dire non et ne pas accéder favorablement à toutes les demandes. Par exemple, il peut être important d’aménager des temps formels et informels bien distincts afin de cultiver de meilleures relations avec ses collaborateurs. 

 

Manager une équipe : faire preuve de flexibilité 

 

Pour bien manager une équipe, il faut donc savoir analyser la situation économique et les besoins de sa structure en force de travail à un instant M. Le manager doit croiser ces informations avec une nette compréhension de l’humeur de ses collaborateurs. En analysant ces informations, un bon manager doit alors appliquer les méthodes les plus adaptées. Par exemple, il peut privilégier des techniques plutôt persuasives et douces au quotidien et savoir (si ce n’est sentir) qu’il lui faut appliquer un comportement plus directif envers certains collaborateurs à un moment précis ou en réponse à des besoins ponctuels. 

Un bon manager doit également être en mesure de revenir sur l’efficacité de ses choix et de ses stratégies pour les réorienter le cas échéant. Si ses objectifs de performance sont essentiels dans le cadre de ses missions professionnelles, il ne doit jamais perdre de vue le développement et l’épanouissement personnel de ses équipes. 

Bien comprendre les dynamiques du travail contemporain est également essentiel pour adopter une posture qui sera appréciée de ses équipes. En effet, de nos jours, les jeunes collaborateurs de la génération Z (qui sont les futures forces vives des structures professionnelles contemporaines) sont naturellement plus favorables à un management non-hiérarchisé. Bien manager son équipe, c’est donc s’adapter aux diverses générations auxquelles on peut être confronté et y appliquer un comportement adéquat. Les anciennes générations, plus habituées à des structures très classifiées peuvent apprécier un management directif et se trouver désorienté face à des méthodes trop « modernes », tandis que les plus jeunes risquent de ne pas accepter certaines techniques. 

 

Manager une équipe : développer les compétences de ses collaborateurs 

 

En association avec les services concernés de sa structure, un manager d’équipe doit par ailleurs avoir un œil constant sur les compétences opérationnelles de ses collaborateurs. Il effectue une veille constante et consciencieuse du marché du travail contemporain en vue de déterminer les besoins de son entreprise. En effet, bien manager une équipe c’est également proposer des sessions et des séminaires de formation en vue de rendre ses équipes plus autonomes et à l’aise dans leurs missions professionnelles. 

Dans cette veine, bien manager une équipe, c’est être à l’écoute de ses collaborateurs tant sur le plan professionnel que personnel. En développant une empathie régulée, il est possible de manager une équipe de manière puissante et positive basée sur l’échange et le respect de l’autre. Par exemple, on peut instaurer une forme de droit à l’erreur (pour ses collaborateurs et soi-même). Selon ce concept, chaque faux pas est considéré comme une source de progrès : on s’appuie sur ses erreurs pour se réorienter, mieux apprendre et se corriger. 

Cette manière d’aborder le management d’équipe permet d’instaurer une véritable sécurité psychologique, renforcée par la formation professionnelle continue. Par ailleurs, intégrer subtilement et à bon escient les nouvelles méthodes de l’économie digitale est véritablement judicieux pour proposer un management adapté à chacun. 

 

Manager une équipe et se former soi-même 

 

Si le management est réputé être une discipline d’instinct, qui s’apprend sur le terrain aux côtés des autres professionnels, suivre une formation spécialisée est néanmoins devenu incontournable. 

Il faut donc obtenir un Mastère en Management afin de découvrir et d’approfondir toutes les techniques du secteur, notamment au regard de l’internationalisation et de la digitalisation des échanges et des processus de travail. 

PPA Business School propose à ce titre des formations universitaires supérieures spécialisées en Management et Ressources Humaines qui bénéficient de la modalité de l’apprentissage en alternance. 

Bien manager un groupe, c’est étudier le domaine de la gestion d’équipe et cumuler une expérience sur le terrain. 

VOIR TOUS LES CAMPUS NOUS CONTACTER

SAS ISIMI / SAS PAZEL
Établissement d'Enseignement Supérieur Privé Technique
Dernière mise à jour : Novembre 2022

200