X
POD live - 11/09
PPA Business School vous convie à ses portes ouvertes digitales !
En savoir plus
Restons en contact
PPA Business School répond à toutes vos questions
Être recontacté
Brochure PPA
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge

Echange universitaire à l’international : témoignage de Benjamin Collin étudiant à PPA Business School Reims

Actualité publiée le 21 June 2024

Benjamin Collin, étudiant à PPA Business School sur le campus de Reims en Mastère Business Development, revient tout juste d’un échange universitaire à l’University of California Santa Barbara aux Etats-Unis. Nous avons eu le plaisir d’avoir son retour sur cette expérience très enrichissante.

 

Benjamin Collin – Etudiant à PPA Business School

Pourquoi avez-vous décidé de partir en échange ?

 

J’ai décidé de partir en échange afin de me confronter à un autre univers, à une autre culture. J’ai toujours rêvé de partir à l’étranger pour parfaire mes langues, et le faire pendant la scolarité est pour moi un plus et la meilleure manière d’en profiter.

J’aime le défi, j’avais besoin de changer d’air et de me retrouver seul au bout du monde pour avoir une autre vision.

 

Pourquoi avez-vous choisi ce pays ?

 

Les États-Unis représentent le rêve américain, c’est High School Musical et toutes les séries qui existent sur les lycées, les universités… De plus, je souhaitais parfaire mon anglais pour devenir bilingue à 100%. Je voulais découvrir un campus énorme avec toutes les infrastructures qu’on peut y trouver et voir le sport universitaire de mes propres yeux.

 

Quels étaient vos objectifs avant le départ ? Ont-ils été atteints ?

 

  • Valider un double diplôme
  • Devenir bilingue
  • Me faire des amis des quatre coins du monde
  • Apprendre l’American Mindset
  • Réaliser un rêve d’enfant

Tous ces objectifs ont été réalisés.

 

Veuillez nous donner vos observations et commentaires concernant les matières que vous avez suivies.

 

La quantité de travail est très raisonnable. J’avais 12 crédits à valider sur mon « quarter » donc 3 cours, j’avais à peine 10h de cours par semaine, ce qui me laissait énormément de temps libre aussi bien pour le loisir que pour les devoirs donnés à la maison.

Comparé à ce que l’on connait en France, le système est totalement différent et se veut raisonnable afin de laisser aux étudiants le temps de tout faire.

Les enseignants sont géniaux, très disponibles, très ouverts, ils donnent beaucoup d’importance aux étudiants et acceptent d’écouter l’avis des élèves, même s’ils sont parfois différents. Il n’y aucun problème avec le point de vue des autres.

J’ai beaucoup aimé les cours donnés car ils incitaient à la participation tout en étant instructifs et surtout très utiles pour la vie de tous les jours et pour lancer des projets.

Même sans être parfaitement bilingue, il est possible de se faire comprendre et de se faire d’amis, n’ayez pas peur de sauter le pas. Les profs et autres élèves ne sont pas du tout dans le jugement.

Les seuls problèmes que j’ai rencontré n’était pas scolaire mais plutôt au niveau des logements, trouver un logement à Santa Barbara est très compliqué et j’en ai fait les frais.

Intitulés des matières suivies :

Fundamentals of Business Finance : validé avec un A

Business and Personal Branding : validé avec un A

Business Leadership : validé avec un A

Chaque matière a demandé un travail personnel, des CC, des travaux de groupe ainsi que des oraux en anglais bien sûr devant les classes respectives et j’ai trouvé ça top. Les oraux étaient par groupe de 2, ou plus et les groupes étaient fait par les professeurs, donc pour créer des relations c’est une bonne chose.

 

Pouvez-vous nous décrire brièvement une journée type ?

Ayant trouvé un travail sur le campus, ma journée était différentes des autres élèves.

Je me levais tôt pour prendre le travail généralement à 7h, ensuite j’allais en cours si j’avais cours ou alors j’allais directement à la salle de sport. Après cela je rentrais chez moi (à vélo) pour manger. Il faut savoir que chaque déplacement se fait à vélo à Santa Barbara, le campus est rempli de pistes cyclables pour circuler facilement étant donné l’immensité du lieu. Après ça, j’appelais ma copine, en France étant en relation longue distance.

Lorsqu’elle allait se coucher, soit je travaillais, faisais une sieste ou bien sortais à la plage avec mes amis ou chez eux.

Et chaque soir j’allais au terrain de foot pour soit faire des pick-up (qui vient, joue et rentrer sur le terrain) ou bien des matchs « officiels » car chaque quarter il y a des tournois allant du niveau débutant et avancé, aussi bien en salle que sur herbe. Bien sûr j’ai gagné le tournoi avancé !

 

Est-ce facile de se loger ? Comment avez-vous trouvé votre logement ? L’université a-t-elle proposé de l’aide ?

Trouver un logement c’est très dur, vous avez des groupes Facebook, mais il faut être très méfiant et ne faire confiance à personne, ne payez rien avant d’y être car je me suis fait arnaquer donc ne faites pas la même erreur que moi, il vaut mieux payer quelques nuits d’airbnb plutôt que de prendre le premier logement venu et virer de l’argent à un parfait inconnu. La meilleure solution à distance est le campus housing, vous postulez et s’il y a des places, vous être logés sur le campus dans une des nombreuses résidences, vous serez dans des chambres de 2 ou 3 mais c’est aussi une façon de rencontrer des personnes que d’être en coloc. Sur les groupes Facebook sinon il y a aussi souvent des étudiants qui recherchent des colocs, donc regardez aussi, mais ne payez rien en amont, j’insiste !

Si un prix est trop abordable, c’est une arnaque, les prix sont très élevés là-bas.

 

Où logez-vous et quel a été le budget mensuel pour l’hébergement ?

J’ai fini par loger dans une résidence étudiante à 5 minutes à vélo du campus, à San Joaquin Villages, une des résidences les plus récentes dans un appartement de 7 personnes dans une chambre triple. Pour la chambre triple c’était je crois 700$ et pour une double un peu plus élevé, ça doit être 780$. Mais au moins c’est un appartement et non pas juste une chambre avec 2 lits superposés et des vestiaires communs.

 

Comment s’est passée votre arrivée dans le pays et comment avez-vous été accueilli(e) ?

Je suis arrivé en apprenant que je m’étais fait arnaquer pour mon logement et que je venais de perdre beaucoup d’argent alors c’était mitigé au début. Mais malgré cela j’ai pris ma voiture de location, j’ai roulé, j’ai pu appeler un contact vivant près de San Francisco que j’avais rencontré pendant mon alternance et ils m’ont aidé avec leurs enfants ayant étudié à Santa Barbara.

De plus avec leur aide j’ai rejoint un groupe qui m’a permis de rencontrer une famille merveilleuse avec laquelle je suis toujours en contact à ce jour et qui m’a apporté énormément pendant le séjour, ils m’ont prêté le vol, m’ont invité à manger, prête leurs voitures quand j’en avais besoin, ils ont pris soin de moi comme leur enfant ; je les remercie énormément pour tout. J’ai fini par trouver le logement en résidence étudiante après avoir passé quelques nuits dans un Airbnb et dans la chambre d’Ethan, que j’ai rencontré au foot et qui m’a immédiatement proposé de combler le lit vide de sa chambre après avoir entendu ce qui m’est arrivé. J’ai certes eu des mésaventures mais j’ai aussi rencontré des personnes géniales qui m’ont montré que la terre n’est pas remplie d’arnaqueurs mais qu’il y a aussi des gens biens.

J’ai été parfaitement accueilli par les locaux et les autres étudiants. J’ai hâte de les revoir, je me suis fait beaucoup d’amis là-bas et ça n’a pas de prix, bien que tout ça m’ait coûté cher ce n’est que de l’argent et j’ai aussi et surtout vécu beaucoup de belles choses.

 

Vous êtes-vous intégré(e) au sein de l’université partenaire et avec les étudiants locaux et de quelle façon ? A quels événements étudiants avez-vous participé ?

Comme je vous disais, parfaitement, grâce au foot surtout j’ai rencontré des gens qui sont devenus mes amis, avec qui j’ai partagé des moments sûr et en dehors du terrain, à jouer au spike ball, partager des repas, des baignades, des soirées. Le sport est un vrai appui quand on part aussi loin. On a fait des tournois de foot ensemble comme je vous ai dit et beaucoup de séances de musculation également.

 

Etes-vous rentré(e) en France durant le semestre/l’année et si oui, combien de fois ?

Je ne suis pas rentré pendant cette période et je ne conseille pas de le faire, 3-4 mois c’est trop court ; profitez-en !

 

Quels conseils pouvez-vous donner aux étudiants qui souhaitent partir ?

FONCEZ ! Au premier abord, ça peut paraitre tellement fou et stressant de partir seul au bout du monde, mais je vous garantis que vous ne regretterez pas, que ce soit un semestre, un an, ou deux, vous allez vivre une des plus belles expériences de votre vie dans un cadre idyllique et rencontre de merveilleuses personnes qui feront partis de vos souvenirs mais aussi de votre vie pour ceux avec qui vous aurez créé des liens très forts.

N’hésitez surtout pas !

VOIR TOUS LES CAMPUS NOUS CONTACTER

Établissement d'Enseignement Supérieur Privé Technique
Dernière mise à jour : Juillet 2023

200