X
Restons en contact
PPA Business School répond à toutes vos questions
Être recontacté

E-commerce : le boom de l’achat en ligne

Actualité publiée le 12 juillet 2021

E-commerce en 2020 : un achat sur 5 s’effectuait en ligne

L’année 2020 est venue révolutionner le monde de la consommation en ligne. Près de 19 % des achats mondiaux s’effectuent aujourd’hui sur Internet. Alors quel a été l’impact de cette année (et de la pandémie de la Covid-19) sur les dynamiques du e-commerce ?Ces changements ont-ils vocation à se pérenniser ?

ecommerce

Quel est l’impact de 2020 sur les achats en e-commerce mondial ?

En 2019, le e-commerce représentait 4 % des échanges mondiaux. Pendant l’année 2020, les plateformes ont été prises d’assaut et le secteur correspond désormais à 19 % des ventes au niveau international. Le domaine montre cependant des évolutions disparates : la vente de biens et de produits est en hausse de 32 %, tandis que l’achat de service a baissé de 10 %.

En tête des consommateurs digitaux : les États-Unis, Le Japon et la Corée du Sud. Les Américains ont dépensé plus de 9000 milliards de dollars en ligne, mais ce sont les pays asiatiques qui démontrent d’un véritable engouement pour l’achat digitalisé. Les Japonais ont dépensé l’équivalent de 67 % de leur PIB sur Internet et la Corée du Sud 1302 milliards de dollars (soit 79 % du PIB).

La France n’est pas en reste, l’Hexagone a dépensé 785 milliards de dollars en 2020 dans le e-commerce (soit 30 % du PIB). On estime d’ailleurs que près de 80 % des Français ont déjà effectué un achat sur une interface en ligne.

E-commerce et boom de l’achat en ligne : l’avenir du secteur ?

Cette nouvelle manière d’envisager le commerce est-elle destinée à se pérenniser dans les comportements des consommateurs ? En France, par exemple, un achat sur 10 s’effectue via un appareil mobile et cette tendance ne fait que s’accentuer.

Selon les économistes, il est possible que le sentiment de privation engendré par les mois de confinement décuple l’envie d’achats en physique. D’autres spécialistes estiment que les réflexes acquis pendant l’année 2020 vont se pérenniser. En effet, le e-commerce compte 17 400 nouveaux sites depuis un an (chiffres de la FEVAD). L’organisme fait état d’une avancée considérable ; le secteur affiche +8,5 % de croissance en seulement une année. L’organisme souligne d’ailleurs que les ventes en ligne des magasins ont progressé de plus de 50 % tout au long de l’année (et ce, même hors période de confinement). Les consommateurs français se disent séduits par des initiatives du type Click & Collect, qu’ils considèrent comme un excellent moyen de compléter les services de leurs commerçants de proximité.

Ainsi, les futurs professionnels du domaine doivent impérativement considérer le e-commerce comme un moyen viable et pérenne d’envisager les échanges. Pour se former en bénéficiant d’une expertise de haut niveau sur les dynamiques actuelles du secteur, il est conseillé de suivre une formation en alternance. À ce titre, PPA Business School offre un enseignement actualisé au regard des récentes évolutions du marché international comme le Mastère International Business composé un cursus totalement en anglais.

Les chiffres du rapport annuel de la FEVAD tendent à démontrer que l’engouement pour le e-commerce n’est pas prêt de s’essouffler. En 2020, le secteur a représenté à lui seul 112 milliards d’euros.

VOIR TOUS LES CAMPUS NOUS CONTACTER

SAS ISIMI

Établissement d'enseignement supérieur privé technique

200